PONT SAINTE MAXENCE

PROGRAMME DU

 

MERCREDI 27 FEVRIER AU MARDI 05 MARS

 

Mercredi
27

Jeudi
28

Vendredi
01

Samedi
02

Dimanche
03

Lundi
04

Mardi
05

MA VIE AVEC JAMES DEAN
Ciné rencontre
    20H30        
LE CARNET DE JANINA       20H30      
L'histoire de Irena Sendler       21H30      
               
               
               
               
               


Bande annonce

Ma vie avec James Dean

Film français De Dominique Choisy
Avec Johnny Rasse, Mickaël Pelissier, Nathalie Richard
Durée : 1H53 min

Un jeune réalisateur invité dans une ville du littoral normand pour présenter son film tombe amoureux du projectionniste, donnant lieu à un improbable chassé- croisé amoureux.


Bande annonce

Le carnet de Janina (vost)

Documentaire de Isabelle Vayron de la Moureyre
Durée : 0H50 min

C’est l’histoire d’un carnet, et du combat d’une femme.
Janina n’a que douze ans en 1943, lorsqu’elle écrit un carnet qui raconte son enfance dans la guerre, alors qu’elle vient de s’enfuir d’un camp de concentration. Ce texte est publié à Cracovie, en 1946, dans l’urgence des témoignages d’après-guerre, puis il sombre dans l’oubli.
Le carnet est retrouvé au début des années 2000 et commence à être traduit aux quatre coins de l’Europe. Alors que Janina, désormais âgée de 83 ans, a lutté toute sa vie pour faire passer des messages de paix en Israël – sans trouver beaucoup d’échos – la résurrection de son carnet offre un nouveau souffle à son combat pour la cause palestinienne.

L'histoire de Irena Senler (vost)

Documentaire inédit de Andrzej wolf
Durée : 0H27 min

L'histoire d'Irena Sendler présentée par Andrzej Wolf est un film basé sur des interviews exceptionnelles avec l'héroine, enregistrées durant les derniers jours de sa vie. dans le film elle raconte tous ses engagements qui consistaient à sauverla vie des enfants juifs les plus démunis du ghetto de Varsovie. A travers des matériaux, puisés des archives polonais, américains et russes, on présente les plans élaborés et les moyens astucieux quelle avait conçus pour réussir à faire sortir les enfants en dehors du ghetto, toute une logistique avec le but de créer pour ces eux une nouvelle identité officielle et de les placer dans des maisons des Polonais.